Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Calamités Quotidiennes - Page 5

  • Renoncer

    Sur la ferme insistance de ses enfants,  de son  médecin,  et de son  ophtalmologiste,  Simon, la nonantaine passée, mais toujours  bon pied bon œil,  il vient  de se résigner à  ne plus  conduire  son automobile ; pour  ses déplacements quotidiens  dans  la ville, il prendra  désormais  le bus.  Il y trouve, certes, qu'on y est un peu trop serrés, qu'il y fait un  peu  chaud,  mais reconnaît, du bout  des lèvres,  que celà reste  plus  confortable  que sa  dernière expérience  des  transports  en commun,  il y a un peu plus de  soixante-dix ans, dans les wagons à bestiaux. 

  • Réveil

     Se lever  à la  même  heure que d'habitude, si ce n'est pas  un peu  plus  tôt,  se  rafraîchir  rapidement  sous la douche, il n'y a aucune raison de passer pour un vieux sale aux yeux  de  la boulangère, profiter de la  fraîche pour  aller  chercher le pain, prendre un copieux  petit déjeuner  et  retourner se coucher.  C'est Dimanche  après tout. 

  • État de choc

    Perdre une personne qui vous est chère  est une sensation  pénible.  Le Calamiteux imaginait cependant  que le décès  d'une personne  avec qui on 'avait  plus de liens  ne devait susciter  qu' une vague indifférence,  et pourtant; pas  de pleurs,  pas de condoléances,  non merci,  amis lecteurs,  Le Calamiteux  vient  d'apprendre  le décès  de son père, avec qui il était  en froid depuis plus de vingt ans.  Depuis le temps,  plus de haine,  il ne subsistait que cette  indifférence.  Et pourtant,  il  y a  comme  un  état  d'hébétude et d'incompréhension,  comme  si une partie  de sa vie,  comme  un voile,  venait de se déchirer,  de disparaître. Pas un vide,  non,  quelque  chose de bizarre. 

  • Bien urbain.....

    Si l'on excepte sa capacité à chier debout dans le bus, et la puanteur persistante qui le suit dans ses déplacements quotidiens, Jean Luc, un des nombreux paumés de la ville, n'est pas particulièrement pénible. Ce matin, il effectue d'incessants allers-retours entre la boulangerie et l'arrêt de bus sous lequel Le Calamiteux attend, entraînant ainsi des convulsions vomitives du plus mauvais effet chez votre serviteur.

  • Merci d'avance

    Il est de ces jours de lassitude où, fatigué, Le Calamiteux fait fi de ces grandes causes qui font vibrer sa fibre humaniste, ces jours où il se moque de la Paix dans le Monde, pour peu qu'on lui foute à Lui, La Paix.