Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Puni

Gamin, le petit Yohann était un petit garçon qui ne tenait pas en place. Á tel point que son instituteur, fort peu au fait de méthodes pédagogiques modernes, le contraignait, presque chaque jour, à effectuer des tours de cour pendant la récré.

Aujourd'hui devenu grand, Yohann Diniz a pris, ce matin, le départ des Championnats du Monde du cinquante kilomètres Marche.

Écrire un commentaire

Optionnel